Démarche artistique pour les oeuvres abstraites

À la manière des peintres automatistes, Éléonore Paradis-Laperrière travaille d'abord l’esprit vide en faisant des éclaboussures de peinture acrylique et en ajoutant des coups de pinceau à son oeuvre selon son émotion du moment. Puis, elle laisse sécher ce premier jet. Quand son ébauche est sèche, l'astiste la reprend et travaille par-dessus.

En continuant son oeuvre, Éléonore travaille pratiquement toujours avec une pluralité de médiums différents. Les médiums qu'elle utilise alors le plus fréquemment sont la peinture aquarelle, la peinture acrylique, la peinture à vitrail et l'encre. Elle choisit délibérément ses ajouts picturals ainsi que ses médiums dans le but de mettre de l'avant certaines parties de sa toile. Cela rehausse généralement les dynamiques de son oeuvre en plus de la complexifier et de lui donner une unicité.  

Somme toute, les oeuvres abstraites d'Éléonore sont pour la majorité empreintes de mouvement et de vivacité. Elles sont constituées d’une panoplie de couleurs vives et de dynamiques les rendant plus vibrantes.

91166305_208248637073302_391567031165937
Démarche artistique pour les oeuvres figuratives

Les oeuvres figuratives d'Éléonore représentent pour la plupart des oiseaux à divers moments de leur vie. Certains sont parfois mal en point ou morts, ce qui explique qu'il est possible de percevoir son art comme un art engagé d'un point de vue environnemental.


Les toiles figuratives d'Éléonore se distinguent par leurs textures et par la diversité de médiums qui s'y retrouvent. De fait, une seule toile de l'artiste peut contenir à à la fois du mortier, du sable, de la peinture acrylique, de la peinture aquarelle, de la peinture à vitrail, etc.

Par ailleurs, il est possible de remarquer qu'Éléonore accorde une grande importance à la touche. Son sujet apparaît au travers de ses coups de pinceau. 

67219537_383237945658136_385423295197374

© 2018, tous droits réservés à Éléonore Paradis-Laperrière